Qu’est-ce que l’aménagement des combles ?

Les combles représentent l’espace directement situé entre le toit et le dernier plafond d’une maison. Ils accueillent notamment la charpente du toit et sont délimités par les versants de la toiture. Les combles représentent souvent un volume et un espace perdu, du fait qu’ils ne servent généralement pas en tant qu’espace à vivre. Le volume, mais surtout la surface ainsi obtenue dépendra de l’angle d’inclinaison des pentes du toit.

En quoi consiste l’aménagement des combles ?

L’aménagement des combles est l’ensemble des travaux effectués pour transformer des combles perdus ou des greniers en espace de vie. Les combles devront toutefois disposer d’une hauteur sous toit supérieure à 1 mètre 80 pour être aménageables. C’est pour cette raison que les toitures dont les pentes sont supérieures à 30 degrés sont propices à ce genre de travaux. Toutefois, la disposition des éléments de charpentes peut compliquer voire même rendre inenvisageable l’aménagement des combles en espace de vie. Divers travaux sont nécessaires lors de l’aménagement des combles. À savoir, de la menuiserie, de la maçonnerie et notamment des travaux d’isolation. Une fois aménagés, les combles pourront servir en tant que chambre, bureau ou bien comme espace de jeux ou de détente.

Ce qu’il y a à savoir sur les différentes règlementations concernant l’aménagement des combles

Qu'est-ce que l'aménagement des combles ?

Apprenez en nettement plus sur ce thème en allant ici.

Il est important de connaître quelques règles concernant l’aménagement des combles. Pour des combles dont l’aménagement permettra d’obtenir une surface habitable de plus de 170 mètres carrés, il faudra obligatoirement engager un architecte professionnel. Un permis de construire est aussi requis pour l’aménagement des combles de plus de 20 mètres carrés. Une modification de l’aspect extérieur et des dimensions de la maison impliquera aussi le dépôt d’une demande de permis de construire (pose de fenêtres de toit, surélévation du toit, modification de la pente de la toiture, …). Les travaux d’aménagement de combles de moins de 20 mètres carrés et n’impliquant pas de modifications de l’aspect et des dimensions du toit ne nécessiteront qu’une déclaration de travaux.